Activités
Il assure un service pour la satisfaction des clients, aussi bien en :

  • -Cuisine : préparation de mets simples froids et chauds (hors-d’oeuvre, entrées chaudes, salades, dessert, glaces) et cuissons simples.
  • Self-service : distribution et réapprovisionnement des productions culinaires aux différents linéaires et comptoirs froids et chauds du self-service, en contact avec la clientèle.
  • Caisse : encaissement des clients.
  • Plonge (ou laverie) : plonge batterie cuisine, réception et tri de la vaisselle avec utilisation du matériel dédié à la plonge.
  • Salle de restaurant : nettoyage des tables, meubles et sols. Mise en place de la salle et des sanitaires.

L’activité s’effectue le plus souvent en équipe, parfois seul. Il est placé sous l’autorité d’un Chef de Cuisine qui répartit les tâches.

L’Agent de Restauration travaille dans les différents espaces de travail, son activité implique donc la station debout avec de nombreux déplacements. Pour réaliser les différents plats dont il a la charge, il doit faire preuve d’attention et veiller à la présentation des mets.

Les horaires de travail sont plus réguliers que dans la restauration traditionnelle. Les périodes de « coup de feu » aussi sont moins fortes.

En fonction de la structure, l’Agent de Restauration peut travailler les dimanches et les jours fériés.

Les dispositions légales rendent obligatoire le port d’une tenue de travail (veste, chaussures de sécurité, toque…).
Une hygiène personnelle irréprochable s’impose.

  • Acquérir les compétences attendues par les employeurs de ce secteur.
  • Préparer un Titre Professionnel (niveau V) du Ministère chargé de l’emploi
  • Elaborer un projet de réinsertion sociale et professionnelle.
  • Résistance physique (port de charges, station debout prolongée)
  • Intégrité physique et sensorielle (avec ou sans correction)
  • Tolérance au bruit, au froid, au chaud
  • Aptitude au travail en équipe / contact clientèle
  • Maîtrise de la communication écrite et orale quotidienne
  • Maîtrise de la numération et opérations de la vie courante

ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL :

  • Pratique professionnelle
  • Technologie : les notions théoriques sont maîtrisées par le biais de nombreux Travaux Pratiques (pédagogie active)
    – connaissances des produits alimentaires
    – équipements professionnels
    – techniques de transformation
    – techniques de nettoyage et décontamination
  • Hygiène et sécurité alimentaire :
    – Marche en Avant et bonnes pratiques
    – Risques (Toxi-Infections Alimentaires Collectives)
    et mesures de prévention
  • Utilisation d’une caisse enregistreuse
  •  Santé et sécurité  au travail
  • Développement durable
  • Self-service (2 salles pour 150 couverts)
  • Cuisine professionnelle.
  • Cuisine pédagogique avec équipements professionnels.
  • Salles de cours avec équipements multimédia
  • Centre Ressources et salle informatique (16 postes de travail)
  • Nombreux travaux pratiques (près de 80 %)
  • Apports théoriques intégrés le plus souvent à la pratique professionnelle (20 %)
  • Formation personnalisée par le biais du Centre Ressources (individualisation des parcours)
  • Evaluations formatives régulières pour mesurer les acquis et ajuster les contenus et le déroulement en fonction des résultats
  • Appréciations intermédiaires et finales
  • Guidance et suivi de l’équipe pluridisciplinaire